Le vrai idéal de saint Thomas

(Citation extraite du Journal d’un théologien du dominicain Yves Congar. Il parle d’un de ses premiers maîtres intellectuels, l’abbé Lallement. Après avoir reconnu sa dette spirituelle et intellectuelle, il expose ce qui l’a séparé de lui en particulier une certaine attitude intellectuelle. C’est moi qui grasse, et c’est lui qui souligne (ici en italique).)

Image

 Une raideur ; une absolutisation du relatif ; une identification de saint Thomas [..] avec la Vérité absolue. Un classement sans appel des hommes selon ce critère d’un thomisme identifié à la vérité absolue. D’où des réactions intégristes qui iraient jusqu’à porter l’abbés Lallement, en toute bonne foi, à dénoncer et faire condamner ses meilleurs amis ; surtout ceux-là, peut-être, car, ayant été plus proches de lui, ils ont été, avec lui, plus proches de la vérité. Une confiance invraisemblable dans l’identité de la vérité en soi avec ce qu’il tient, lui, de la vérité. Finalement, une absolutisation du relatif qui, sous couleur de fidélité intégrale au vrai, arrive à relativiser l’absolu.

  J’ai marché, peut-être, dans cette voie, en 1921-1922. Mais, dès ce moment, j’ai compris avec une clarté toujours plus grande et plus rayonnante, qu’un hommage intégral à la vérité voulait qu’on ne donnât la qualité d’absolu qu’à l’unique point qui est vraiment tel, et qu’on reconnût au relatif sa vérité, au prorata exact de cette vérité. Là paraît l’idéal, le vrai idéal de saint Thomas.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s